Biographie

Parcours


Exposition


Etude


Le monotype

C'est en regardant ,en 2008, un reportage sur Degas, que j'ai découvert le monotype. J'ai réalisé que celui-ci n'avait besoin pour sa mise en oeuvre que d'un peu d'encre, quelques simples outils et d'un support de transfert, contrairement à la gravure qui nécessite une presse et un matériel plus spécifique.

Mes premiers essais ont été bricolés avec ce que j'avais à portée de main, soit le verso de tirages photo argentiques pour le support de transfert, lisses et non poreux, quelques pinceaux brosses pour poser et gratter la peinture à l'huile noire. Précédemment adepte de la peinture à l'huile, j'ai hésité longtemps avant d'utiliser le monotype pour réaliser mes tableaux. Après de longues expérimentations en noir et blanc, j'ai mis en place ma technique... pour finalement faire réapparaître la couleur dans mon travail depuis 2011. Nouveaux questionnements, nouvelles recherches: comment garder l'intensité de celle-ci sur de grandes surfaces?

« Je photographie avec un œil de peintre et je peins avec un œil de photographe »